jeudi 8 avril 2010

compte-rendu du BN de l'Amicale

logo_fg


élections régionales

compte-rendu du Bureau national

de l'Amicale


Le Bureau national de l'Amicale s'est réuni le 8 avril 2010.

Il est revenu sur le résultat des élections régionales. La situation politique qui ressort est tout à fait différente du lendemain des élections européennes. La Droite s'est effondrée. La Parti socialiste remporte un grand succès. Le Front de Gauche connaît son ancrage. Pour le moment, l'alliance centriste avec le Modem est un échec. Le NPA paye le prix de son sectarisme, de ses visées politiciennes, il est affaibli. Cet ensemble constitue une oxygénation pour battre le pouvoir sarkoziste et faire triompher une politique à l'opposé.

Une dimension importante est représentée par l'abstentionnisme. Plusieurs causes en sont à l'origine. Pour certains, c'est une façon de d'exprimer leur mécontentement. D'autres disent : à quoi ça sert de voter puisque les votes ne sont pas respectés (exemple ; le traité constitutionnel européen rejeté par référendum et cependant appliqué). Tenir compte de l'hégémonie de l'élection présidentielle rabaisse le rôle et l'importance de tous les autres scrutins. Nous avons là un défi à relever.

____________________________________

Concernant le Front de Gauche, c'est la troisième force à gauche. Il n'a entraîné que les citoyens les plus politisés, il reste à gagner un large ancrage populaire. Comme l'indique la résolution du Conseil national, il nous faut construire un Front de Gauche d'une nouvelle dimension, un Front social et intellectuel d'actions et de projets, un Front populaire pour une alternative à gauche.

Le Bureau national a souligné le rôle capital qui revient au Parti communiste. créer les conditions d'un débat approfondi dans le respect de chacun.

Développer l'effort de formation. Recréer l'organisation du Parti dans les lieux de proximité. Préserver ainsi l'unité du Parti. Contrairement à quelques-uns qui ne voient pas d'avenir au Parti communiste, le Bureau national a insisté sur  l'indispensable autonomie du Parti, à un moment historique où la crise systémique du capitalisme donne sa pleine actualité à la perspective du communisme.

Le courant révolutionnaire a besoin pour se manifester, pour grandir, d'un parti, d'un parti porteur d'audace, de propositions novatrices. C'est dans cet esprit que les vétérans préparent le Congrès d'étape de juin prochain.

Le Bureau national appelle les vétérans à prendre toute leur place dans les fronts d'actions et de projets pour les retraites,les services publics, les libertés.

Il appelle à la tenue d'initiative les plus diverses. En premier lieu, une assemblée générale des vétérans dans chaque fédération. Une lettre aux vétérans pour le deuxième quinzaine de mai.

Bien fraternellement,

le Président de l'Amicale, Daniel Renard


Logo_PCF_raison_d__tre


- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 19:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 10 février 2010

élections des 14 et 21 mars

STA60039


élections régionales

déclaration du Bureau national

de l'Amicale

Face à la gravité de la situation en France, les élections régionales des 14 et 21 mars 2010 représentent un enjeu exceptionnel pour l'avenir de notre pays.
Réuni le 21 janvier dernier le Bureau national de l'Amicale tient à s'adresser à tous les vétérans communistes.
Quels que soient les choix souverains qu'ils ont exprimés dans chaque région du pays, les communistes ont partout la même ambition :
- sanctionner sévèrement la politique brutale de la droite ;
- faire des régions un point d'appui des mouvements sociaux ;
- créer les conditions pour la satisfaction des besoins des citoyens, du pays, au plan social, au plan écologique, au plan démocratique.
Ce que veulent les communistes, ce sont des majorités de gauche qui rendent possible la transformation sociale dès maintenant.
Avec leurs alliés, ils feront donc tout pour que naisse et se développe une véritable alternative à la politique de la droite.
Notre parti compte des dizaines de milliers de vétérans dans ses rangs. Ils représentent une force importante. Dans leurs fédérations respectives, ils contribueront efficacement à l'effort d'ensemble de tous les communistes pour montrer qu'il est possible de changer, qu'il est possible de répondre à l'attente de renouveau de notre peuple.
Le Bureau national de l'Amicale est persuadé que chaque vétéran communiste aura à cœur de prendre toute sa place, selon ses possibilités, dans cette bataille importante. 

- Daniel Renard (Val d'Oise), Jacques Bessière (Charente-Maritime), Jean Chaulet (Gard), Daniel Doumerc (Haute-Garonne), Claude Lagrange (Indre-et-Loire), Micheline Laurent (Yvelines), Jacques Lesbats (Gironde), Yvette Lucas (Pyrénées-Orientales), Raymond Navarro (Bouches-du-Rhône), Jean Portejoie (Hautes-Pyrénées), Robert Tirlicien (Meurte-et-Moselle), Jacques Thomas (Val de Marne), Ivana Véderine (Côte d'Or), Yves Le Yaouanc (Yvelines).

Posté par danielrenard à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 7 mars 2009

programme de réunions

Diapositive1

 

 

assemblées départementales

de vétérans P.C.F.

 

Voici la liste des assemblées départementales ou régionales de nos amicales :

Côte d'Or                                                    31 janvier 2009

Val d'Oise                                                     3 février

Indre                                                          27 février

réunion régionale Midi-Pyrénées               26 mars

Aisne à Tergnier                                           28 mars

Gard à Nîmes                                                 3 avril

Lot-et-Garonne                                             7 avril

Loiret à Orléans                                           14 avril

Loiret à Chalette                                          16 avril

Dordogne à Périgueux                                 22 avril

Rhône                                                        25 avril

Hautes-Pyrénées à Tarbes                          26 avril

Loire-Atlantique à Nantes                           28 avril

 

1970_01_janvier_PCF_Contre_les_monopoles_et_leur_pouvoir
janvier 1970

1989_04_Avril_PCF_REvolution_les_communistes_te_saluent
1989, bicentenaire de la Révolution française

 

- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 décembre 2008

salut de l'Amicale des Vétérans

Diapositive1




intervention de Daniel Renard
,

président de l'Amicale des Vétérans,

au Congrès du PCF


Huma_18_d_c_2008__2_Je veux d'abord dire mon émotion en présentant le salut de l'Amicale des Vétérans, quand, au congrès précédent, c'était Louis Baillot, hélas décédé depuis.

Des camarades s'interrogent sur le mot "Vétérans". Je les rassure. Les vétérans ne se veulent pas et ne sont d'anciens combattants. Combattants d'hier, ils sont également combattants d'aujourd'hui. Certes, une des vocations de l'Amicale est la mémoire militante. Étudier historiquement, faire connaître le parcours des militants communistes est nécessaire, à partir des archives et des témoignages. C'est un travail tourné vers l'avenir.

Les vétérans ne cultivent pas la nostalgie. Comme tous les communistes, ils sont attentifs au nouveau, à ce qui naît, à ce qui bouge, à ce qui peut grandir.

La crise systémique du capitalisme bouleverse le contexte des luttes sociales, du combat politique. Comme toujours dans l'histoire, rien n'est écrit d'avance. Tout dépend du regard que portent les hommes sur la réalité, sur les perspectives possibles, tout dépend de leur initiative.

C'est dire que, pour nous, communistes, un vaste chantier s'ouvre. Les opinions s'affrontent. La droite cherche quelques mesures pour sauvegarder le capitalisme… jusqu'à la prochaine crise. D'autres qui se disent de gauche ne se retrouvent pas dans l'action pour remplacer la capitalisme par autre chose, ils veulent simplement faire fonctionner le capitalisme "de façon humaine", le réguler.

La perspective communiste est de transformer les rapports sociaux, de mettre en cause la domination du capital, donc d'inverser le rapport des forces actuel, de faire reculer fortement les inégalités sociales, de mettre en œuvre un autre mode de développement respectueux des hommes et de la planète. Nous conjuguons progrès social et progrès écologique.

le communisme du XXe siècle
ne se réduit pas au soviétisme

Ces idées trouvent une nouvelle audience. En témoigne, entre autres, l'intérêt grandissant pour la pensée de Marx. Le dépassement du capitalisme, le communisme est bien de pleine actualité. Comme l'a dit une camarade, notre vision n'est pas moins, mais plus de communisme.

Certes la perspective communiste souffre de ce qui s'est fait en son nom, dans les pays de l'Est et qui n'en n'était qu'une désastreuse caricature. Mais le communisme du XXe siècle ne se réduit pas au soviétisme. Cela a été l'engagement, à travers tous les continents, de millions d'hommes pour la dignité, pour la liberté, la justice sociale, pour la paix.

Si les communistes français sont resté longtemps aveugles devant la réalité en Union soviétique, ils ont eu un rôle majeur contre le fascisme, contre le colonialisme, pour la défense des libertés en France et dans le monde, pour la conquêt de droits sociaux. Oui, nous pouvons être fiers de ce que nos aînés ont accompli, sous le Front populaire, sous la Résistance, pour le droit des peuples et pour la sauvegarde de la paix. Dans les conditions d'aujourd'hui, soyons créatifs comme eux.

Aujourd'hui, face aux dégâts engendrés par le capitalisme, c'est bien vers une société reposant sur une autre logique qu'il faut se diriger. Dans nos analyses comme dans nos propositions, nous rompons avec les approches productivistes, avec les approches étatistes, nous affirmons les valeurs héritées de la pensée de Marx, l'éradication de toutes les dominations, de toutes les aliénations. Nous opposons la solidarité, le développement maximal de la personnalité de chacun à la concurrence universelle, à une société dont le principe est que l'homme est un loup pour l'homme. La perspective communiste est celle de l'émancipation humaine.

Les vétérans se réjouissent que le congrès affirme hautement ces idées qui font l'accord de tous les communistes.

La préparation du congrès a donné lieu à l'expression de diverses approches, à des débats approfondis. C'est bien venu, c'est utile face à une conjoncture complexe et contradictoire. Notre parti est un corps vivant qui s'enrichit de la réflexion de chacun. Dans le même mouvement, tout, pensons-nous, doit être recherché pour aboutir à une claire démarche commune.

la recherche du rassemblement
depuis les années 1930

Si, au moment où le capitalisme fait la démonstration de son caractère fondamentalement nocif, inhumain, du fait qu'il est historiquement périmé, caduc, nous pensons que le communisme a un avenir (nous ne sommes d'ailleurs pas les seuls à le déclarer), une formation communiste, une organisation est indispensable pour contribuer aux luttes dans tous les domaines, pour s'inscrire efficacement dans la bataille d'idées. Un parti porteur d'intelligence collective, se plaçant résolument sur des positions de classe et affirmant son objectif : la conquête de la démocratie politique, sociale, de la démocratie en tous domaines. C'est dire que nous avons rompu depuis déjà longtemps avec la matrice bolchevique.

Pour un nouveau départ, chacun de nous réfléchit à ce qui peut rendre le Parti communiste encore plus démocratique, plus ouvert, plus en prise avec les réalités de la société française et du monde, ainsi plus à même d'offrir des repères et d'ouvrir les chemins de l'espérance.

Notre parti a depuis longtemps lié intimement ses analyses, ses propositions propres à la recherche du rassemblement de toutes les forces, de tous les courants attachés à la démocratie, au progrès, de tous ceux qui aspirent à un monde nouveau.

Agir pour un tel rassemblement a été, depuis les années 1930, une dimension essentielle de l'identité communiste.

J'ai essayé de traduire la pensée des camarades vétérans dans leurs interventions dans les conférences départementales.

Nous nous impliquerons résolument dans tous ces combats, convaincus que le communisme, que le Parti communiste français, ont de l'avenir.

Daniel Renard
samedi 13 décembre 2008

Huma_18_d_c_2008__1_
L'Humanité, 18 décembre 2008


jpg_thb1936
agir pour le rassemblement

- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 7 novembre 2008

repas Marseille 23 octobre

BdR_repas_23_oct_2008



assemblée des Bouches-du-Rhône

repas fraternel au siège de la Fédération



1


2


3


8


DSC00037


- voir autres photos sur le site de la Fédération


- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 29 mai 2008

écho des amicales (mai 2008)

Diapositive1


échos des amicales

mai 2008


contact avec les amicales : cliquer ici

1er juin 2008
La Haute-Garonne prévoit un débat sur Mai 68 à la fête du Parti

15 mai 2008
Assemblée des vétérans du Morbihan

22 mai 2008
L'Oise organise la visite de Royallieu, mémorial de l'internement et de la déportation

fin mai 2008
En Saône-et-Loire, assemblée général des vétérans

29 mai 2008
Lot-et-Garonne : assemblée 

31 mai 2008
L'Oise organise une conférence sur Mai 68

31 mai 2008
Les Pyrénées-Orientales provoquent une rencontre sur le thème : Une Amérique latine sans dictateurs, avec les témoignages de Marie et Jean Laille (en savoir plus) 

septembre 2008
La Haute-Garonne prévoit un débat sur l'un des thèmes du congrès national du Parti

jeudi 16 octobre 2008
Assemblée nationale des responsables des Amicales de Vétérans, avec Marie-George Buffet


___________________________________________


camp de Royallieu (Oise)


baraques_royallieu
camp d'internement de Royallieu


panneau_stalag_122
le camp de Royallieu était le Stalag 122


Royallieu__casernement
les baraquements du camp d'internement de Royallieu


desnos_1
le poète et résistant Robert Desnos fut détenu
à Royallieu en mars et avril 1944


roy03
derrière les barbelés


MemorialDeportes
le mémorial de Royallieu


roy14
baraque avant démolition


TroisBatimentsCampRoyallieu
les bâtiments conservés


- lien vers une page sur le camp de Compiègne-Royallieu (Onac)

___________________________________________


- écho des amicales, février 2008


Diapositive1


- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 21 avril 2008

«Une Amérique latine sans dictateurs» à Perpignan

Amerique_LatineFueraBush


- l'Amicale des vétérans du Pcf des Pyrénées-Orientales organise le samedi 31 mai 2008, après-midi au Bocal du Tech, à Perpignan, une rencontre sur le thème :

«Une Amérique latine sans dictateurs»

l'invitation est lancée à tous les membres du parti du département, à la J.C. et aux sympathisants et amis qui le souhaiteront.

À cette occasion, nos camarades Marie et Jean Laïlle, de retour du Costa-Rica et de Panama, qui ont fait de nombreux voyages en Amérique latine et écrit de nombreux articles sur le sujet, feront, carte à l’appui, un exposé à deux voies sur la situation en Amérique latine et en Amérique Centrale, ce qui permettra de débattre sur les évolutions de ce semi-continent et de lancer un débat sur notre politique internationale.

source

laille_jean

marie_jean






Jean Laïlle, Marie et Jean LaïlleCl_mence_et_Marcel_couv

Jean et Marie Laïlle, ont été professeurs d'espagnol au lycée de Foix ; ils sont, notamment, les auteurs de : Clémence et Marcel : deux Ariégeois dans la guerre, éditions Loubatières, 2006.

 

015Perpignan_HD
Perpignan

- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 7 avril 2008

Règlement intérieur de l'Amicale

Diapositive1



Règlement intérieur

de l'Amicale des vétérans du Parti

communiste français

(édition 1994)

statuts_couv






Art. 1
Lors du XVe congrès du Parti communiste français, en 1959, une Amicale des Vétérans a été constituée.

Les anciens adhérents du Parti socialiste qui ont contribué à fonder le P.C.F. au congrès de Tours, en décembre 1920, et tous les militants qui ont participé à la formation et aux luttes du Parti, entre 1920 et 1924, en ont été les membres fondateurs.


Art. 2

Aujourd'hui, la qualité de membre de l'Amicale est reconnue aux adhérents du Parti ayant, au moins, 40 années d'appartenance au Parti.

La carte de membre de l'Amicale des vétérans du P.C.F. est remise gratuitement et renouvelée périodiquement. Elle reçoit, chaque année, un timbre spécifique.

Cette carte mentionne les nom et prénom ainsi que la date d'adhésion au Parti. Elle est signée par le secrétaire national du Parti, président d'honneur de l'Amicale et contresignée par le président et l'adhérent.


Buts et objectifs

Art. 3
Comme tous les membres du Parti, les vétérans participent à la vie de leur cellule et aux réunions des organismes auxquels ils appartiennent.

En outre, l'Amicale se donne pour objectifs particuliers :

a) de resserrer les liens entre tous ses membres, de provoquer des contacts amicaux entre eux et, dans certains cas, sur le plan national ou à l'échelon départemental de les réunir et de faciliter leurs rencontres.

b) D'organiser une liaison plus directe entre ces militants et les organismes du Parti, Comité national et fédérations.

c) De s'assurer leur collaboration dans les activités où leurs compétences et leur expérience peuvent servir le Parti et contribuer au développement de la connaissance politique des jeunes et nouveaux membres du Parti.

La collaboration politique de ces vétérans à tous les échelons du Parti sera plus spécialement recherchée à l'occasion de manifestations commémoratives intérieures et publiques de la vie du Parti.

Le concours de ces camarades pourra également être recherché pour les manifestations commémoratives des grandes dates nationales et internationales du mouvement ouvrier, organisées par le PArti en commun avec d'autres organisations ouvrières et démocratiques.


Fonctionnement de l'Amicale

Art. 4
Pour réaliser ces objectifs et accomplir ces tâches, l'Amicale des vétérans, sous la présidence d'honneur du secrétaire national du Parti, a pour organismes responsables:

a) le bureau de l'Amicale qui comprend :
- le président
- le secrétaire
- des membres au nombre d'une vingtaine.
Ce bureau national est composé avec l'accord du Comité national du Parti.

b) Dans chaque fédération, un camarade vétéran est désigné par la direction fédérale pour animer l'Amicale des vétérans et assurer les liaisons avec le Bureau national de l'Amicale.
Ce camarade pourra être assisté d'un collectif fédéral restreint désigné dans les mêmes conditions que nationalement.

Art. 5
L'Amicale des vétérans fonctionnant sous l'autorité du Comité national du Parti, les dépenses résultant de ses activités seront préalablement soumises à l'approbation de celui-ci et couvertes par lui.
Aucune cotisation supplémentaire à celle du Parti ne sera demandée aux membres de l'Amicale, tant pour la carte que pour le timbre annuel.

Art. 6
Le siège de l'Amicale, sur le plan national, est celui du Comité national du Parti.
À l'échelon départemental, le siège de l'Amicale est celui de la fédération du Parti.


statuts_couv


- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 mars 2008

assemblée des vétérans des Bouches-du-Rhône, le 1er mars 2008

Marseille_vue_NDG



La valeur traverse le nombre des années

les vétérans du PCF ont débattu des enjeux des scrutins des 9 et 16 mars


5 mars 2008

Ils étaient une bonne centaine à avoir répondu samedi, à l’invita­tion de l’amicale des Marseille_afficheBouches-­du-Rhône, des vétérans du Parti communiste français.

Il s’agissait, outre le sacrifice à une tradition bien établie, de trouver dans la convivialité et l’esprit de camaraderie, matière à trouver des ressources supplé­mentaires - il n’en manque déjà pas - pour aborder la dernière semaine de campagne avant le premier tour des élections mu­nicipales et cantonales.

C’était l’objet du débat au­quel ont participé Daniel Re­nard, président national de l’amicale, et Jean-Marc Coppola, secrétaire départemental du PCF On s’en doute, ce fut l’occa­sion, tant pour les invités que pour les participants, de mettre en accusation la politique de Sarkozy. De quoi donner envie d’aller lui dire non avec son bul­letin de vote.

Jean-Marc Coppola a d’ailleurs fortement insisté là-dessus, dans une allocution particulièrement offensive, en même temps qu’il y a souligné l’importance d’élire en nombre important, des conseillers généraux, des conseillers munici­paux, et pour Marseille, des conseillers d’arrondissements communistes. II a également mis l’accent sur la possibilité de battre Gaudin à Marseille, persuadé que si les listes Guérini l’enlèvent, «les communistes auront pris tou­te leur place dans cette victoire de la gauche». Restait à accompa­gner ces motivations politiques d’un moment de fraternité. D’abord autour de l’apéro, puis du banquet au cours duquel les échanges de souvenirs sont tou­jours au menu.

Christian Carrère, La Marseillaise,
le 5 mars 2008 - source


Jean_Marc_Coppola
Jean-Marc Coppola en campagne en 2007

Canebi_re_1936
Marseille dans les années 1930

Marseille_1968
Marseille dans les années 1960

Marseille_affiche
municipales 2008

- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 27 février 2008

échos des amicales

assembl_e_v_t_rans_95


échos des amicales

février 2008


contact avec les amicales : cliquer ici

18 octobre 2007
rencontre des vétérans des Yvelines à Trappes

21 octobre 2007
assemblée des vétérans du Vaucluse à Bedarrides

22 octobre 2007
assemblée des vétérans  de l'Ariège à Varilhes

3 novembre 2007
à Montataire a été organisée une conférence sur le colonialisme avec Francis Arzalier

2 décembre 2007
assemblée des vétérans de l'Oise

___________________________________________


26 janvier 2008
assemblée des vétérans d'Indre-et-Loire, à Saint-Pierre-des-Corps ; débat , repas, projection de deux films sur la Fête de l'Humanité de 1964 et 1965

29 janvier 2008
assemblée des vétérans de la Gironde ; préparation d'un voyage à Cuba

31 janvier 2008
assemblée des vétérans du Val d'Oise ; projection des premières images d'un film en cours de réalisation sur le parcours de quelques vétérans du PCF

2 février 2008
assemblée des vétérans de la Côte d'Or à Dijon ; un hommage est rendu le 26 février au jeune résistant Lucien Dupont, fusillé par les nazis ; publication d'une plaquette à sa mémoire ; une exposition aura lieu du 21 au 26 avril sur les luttes de mai-juin 1968
- il y a quatre ans : assemblée générale du 28 février 2004

2 février 2008
nouveau départ de l'amicale du Loir-et-Cher ; participation de René Piquet qui a préfacé son livre ; une initiative est prévue sur mai-juin 1968

1er mars 2008
assemblée des vétérans des Bouches-du-Rhône
- voir l'annonce de cette initiative sur le site du PCF des Bouches-du-Rhône

4 mars 2008
assemblée des vétérans de la Sarthe au Mans

29 mars 2008
assemblée des vétérans de la Savoie, à Coise

29 mars 2008
assemblée des vétérans du Rhône

13 avril 2008
assemblée des vétérans de Meurthe-et-Moselle, à Audun-le-Roman


Dijon_2004
assemblée de l'amicale à Dijon, le 28 février 2004

___________________________________________


liens


- contacter les amicales par courriel (email)


- banquet vétérans du Val d'Oise 2007

- assemblée générale 2007 de l'Amicale Côte d'Or

- assemblée générale 2006 de l'Amicale Côte d'Or

- amicale des vétérans d'Indre-et-Loire 




- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]