STA60039


élections régionales

déclaration du Bureau national

de l'Amicale

Face à la gravité de la situation en France, les élections régionales des 14 et 21 mars 2010 représentent un enjeu exceptionnel pour l'avenir de notre pays.
Réuni le 21 janvier dernier le Bureau national de l'Amicale tient à s'adresser à tous les vétérans communistes.
Quels que soient les choix souverains qu'ils ont exprimés dans chaque région du pays, les communistes ont partout la même ambition :
- sanctionner sévèrement la politique brutale de la droite ;
- faire des régions un point d'appui des mouvements sociaux ;
- créer les conditions pour la satisfaction des besoins des citoyens, du pays, au plan social, au plan écologique, au plan démocratique.
Ce que veulent les communistes, ce sont des majorités de gauche qui rendent possible la transformation sociale dès maintenant.
Avec leurs alliés, ils feront donc tout pour que naisse et se développe une véritable alternative à la politique de la droite.
Notre parti compte des dizaines de milliers de vétérans dans ses rangs. Ils représentent une force importante. Dans leurs fédérations respectives, ils contribueront efficacement à l'effort d'ensemble de tous les communistes pour montrer qu'il est possible de changer, qu'il est possible de répondre à l'attente de renouveau de notre peuple.
Le Bureau national de l'Amicale est persuadé que chaque vétéran communiste aura à cœur de prendre toute sa place, selon ses possibilités, dans cette bataille importante. 

- Daniel Renard (Val d'Oise), Jacques Bessière (Charente-Maritime), Jean Chaulet (Gard), Daniel Doumerc (Haute-Garonne), Claude Lagrange (Indre-et-Loire), Micheline Laurent (Yvelines), Jacques Lesbats (Gironde), Yvette Lucas (Pyrénées-Orientales), Raymond Navarro (Bouches-du-Rhône), Jean Portejoie (Hautes-Pyrénées), Robert Tirlicien (Meurte-et-Moselle), Jacques Thomas (Val de Marne), Ivana Véderine (Côte d'Or), Yves Le Yaouanc (Yvelines).