samedi 9 février 2008

assemblée générale 2006 de l'Amicale Côte d'Or

sortie_ouvriers_usines_Terrot_Dijon
sortie des ouvrires des usines Terrot à Dijon, carte postale ancienne

 


Assemblée générale

 PCF : Les vétérans  sont dans la lutte


 En présence d'André Gervais, représentant le PCF21, Marcel Harbelot a tenu l'assemblée générale de l'amicale des vétérans. A ses côtés, le secrétaire général, Daniel Renard, et les membres du bureau de Côte-d'Or, Yvonne Véderine, Jean Theuret et Gaston Boulay (photo BP-LD)       
En présence d'André Gervais, représentant
le PCF21, Marcel Harbelot a tenu l'assemblée
générale de l'amicale des vétérans. A ses côtés,
le secrétaire général, Daniel Renard, et les
membres du bureau de Côte-d'Or, Yvonne
Véderine, Jean Theuret et Gaston Boulay (photo BP-LD)

 

«Nous les anciens, nous sommes battus pour améliorer notre sort ; aujourd'hui que tous ces acquis sont remis en cause, nous allons nous battre pour que nos enfants ne vivent pas plus mal que nous !»

Samedi, une trentaine de membres de l'amicale des vétérans du PCF étaient venus entendre leur président, Marcel Harbelot, s'exprimer en ces termes au cours de l'assemblée générale annuelle de l'association. Plus que jamais celui-ci entendait rappeler que les vétérans, forts de leurs 35 années d'adhésion au parti requises dans l'amicale, y poursuivent la lutte. «Il ne faut pas hésiter à mener la bataille, car en France il y a l'argent nécessaire pour satisfaire nos revendications ; et rappelez-vous qu'il n'y a pas que la grève, il y a aussi la rue : occupons-la !», arguait-il.

En Côte-d'Or, près de 70 % des membres du PCF, soit 231, se sont prononcés en faveur de la «base commune» proposée par la direction nationale, et sur lequel porteront les débats du 33e congrès du PCF prochain.

C'est pour travailler ce texte, en vue du congrès, que la fédération de Côte-d'Or tiendra sa conférence le week-end des 11 et 12 mars. «Le coup d'envoi est donné, et les vétérans entendent tenir toute leur place dans ces discussions», reprenait le président. «Mieux comprendre les textes, c'est pouvoir avancer dans le combat.»

Souhaitant lier «théorie» et pratique «politique», et toujours permettre aux adhérents d'«approfondir leurs connaissances», l'amicale des vétérans projette l'édition d'un livre sur les «luttes des communistes» depuis l'origine jusqu'à nos jours. Elle fêtera aussi le 70e anniversaire du Front populaire en en ravivant la mémoire. Elle aura à cœur, enfin, d'honorer la mémoire de deux résistants communistes.

J.B.
lundi 13 février 2006
source


- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]