dimanche 14 décembre 2008

salut de l'Amicale des Vétérans

Diapositive1




intervention de Daniel Renard
,

président de l'Amicale des Vétérans,

au Congrès du PCF


Huma_18_d_c_2008__2_Je veux d'abord dire mon émotion en présentant le salut de l'Amicale des Vétérans, quand, au congrès précédent, c'était Louis Baillot, hélas décédé depuis.

Des camarades s'interrogent sur le mot "Vétérans". Je les rassure. Les vétérans ne se veulent pas et ne sont d'anciens combattants. Combattants d'hier, ils sont également combattants d'aujourd'hui. Certes, une des vocations de l'Amicale est la mémoire militante. Étudier historiquement, faire connaître le parcours des militants communistes est nécessaire, à partir des archives et des témoignages. C'est un travail tourné vers l'avenir.

Les vétérans ne cultivent pas la nostalgie. Comme tous les communistes, ils sont attentifs au nouveau, à ce qui naît, à ce qui bouge, à ce qui peut grandir.

La crise systémique du capitalisme bouleverse le contexte des luttes sociales, du combat politique. Comme toujours dans l'histoire, rien n'est écrit d'avance. Tout dépend du regard que portent les hommes sur la réalité, sur les perspectives possibles, tout dépend de leur initiative.

C'est dire que, pour nous, communistes, un vaste chantier s'ouvre. Les opinions s'affrontent. La droite cherche quelques mesures pour sauvegarder le capitalisme… jusqu'à la prochaine crise. D'autres qui se disent de gauche ne se retrouvent pas dans l'action pour remplacer la capitalisme par autre chose, ils veulent simplement faire fonctionner le capitalisme "de façon humaine", le réguler.

La perspective communiste est de transformer les rapports sociaux, de mettre en cause la domination du capital, donc d'inverser le rapport des forces actuel, de faire reculer fortement les inégalités sociales, de mettre en œuvre un autre mode de développement respectueux des hommes et de la planète. Nous conjuguons progrès social et progrès écologique.

le communisme du XXe siècle
ne se réduit pas au soviétisme

Ces idées trouvent une nouvelle audience. En témoigne, entre autres, l'intérêt grandissant pour la pensée de Marx. Le dépassement du capitalisme, le communisme est bien de pleine actualité. Comme l'a dit une camarade, notre vision n'est pas moins, mais plus de communisme.

Certes la perspective communiste souffre de ce qui s'est fait en son nom, dans les pays de l'Est et qui n'en n'était qu'une désastreuse caricature. Mais le communisme du XXe siècle ne se réduit pas au soviétisme. Cela a été l'engagement, à travers tous les continents, de millions d'hommes pour la dignité, pour la liberté, la justice sociale, pour la paix.

Si les communistes français sont resté longtemps aveugles devant la réalité en Union soviétique, ils ont eu un rôle majeur contre le fascisme, contre le colonialisme, pour la défense des libertés en France et dans le monde, pour la conquêt de droits sociaux. Oui, nous pouvons être fiers de ce que nos aînés ont accompli, sous le Front populaire, sous la Résistance, pour le droit des peuples et pour la sauvegarde de la paix. Dans les conditions d'aujourd'hui, soyons créatifs comme eux.

Aujourd'hui, face aux dégâts engendrés par le capitalisme, c'est bien vers une société reposant sur une autre logique qu'il faut se diriger. Dans nos analyses comme dans nos propositions, nous rompons avec les approches productivistes, avec les approches étatistes, nous affirmons les valeurs héritées de la pensée de Marx, l'éradication de toutes les dominations, de toutes les aliénations. Nous opposons la solidarité, le développement maximal de la personnalité de chacun à la concurrence universelle, à une société dont le principe est que l'homme est un loup pour l'homme. La perspective communiste est celle de l'émancipation humaine.

Les vétérans se réjouissent que le congrès affirme hautement ces idées qui font l'accord de tous les communistes.

La préparation du congrès a donné lieu à l'expression de diverses approches, à des débats approfondis. C'est bien venu, c'est utile face à une conjoncture complexe et contradictoire. Notre parti est un corps vivant qui s'enrichit de la réflexion de chacun. Dans le même mouvement, tout, pensons-nous, doit être recherché pour aboutir à une claire démarche commune.

la recherche du rassemblement
depuis les années 1930

Si, au moment où le capitalisme fait la démonstration de son caractère fondamentalement nocif, inhumain, du fait qu'il est historiquement périmé, caduc, nous pensons que le communisme a un avenir (nous ne sommes d'ailleurs pas les seuls à le déclarer), une formation communiste, une organisation est indispensable pour contribuer aux luttes dans tous les domaines, pour s'inscrire efficacement dans la bataille d'idées. Un parti porteur d'intelligence collective, se plaçant résolument sur des positions de classe et affirmant son objectif : la conquête de la démocratie politique, sociale, de la démocratie en tous domaines. C'est dire que nous avons rompu depuis déjà longtemps avec la matrice bolchevique.

Pour un nouveau départ, chacun de nous réfléchit à ce qui peut rendre le Parti communiste encore plus démocratique, plus ouvert, plus en prise avec les réalités de la société française et du monde, ainsi plus à même d'offrir des repères et d'ouvrir les chemins de l'espérance.

Notre parti a depuis longtemps lié intimement ses analyses, ses propositions propres à la recherche du rassemblement de toutes les forces, de tous les courants attachés à la démocratie, au progrès, de tous ceux qui aspirent à un monde nouveau.

Agir pour un tel rassemblement a été, depuis les années 1930, une dimension essentielle de l'identité communiste.

J'ai essayé de traduire la pensée des camarades vétérans dans leurs interventions dans les conférences départementales.

Nous nous impliquerons résolument dans tous ces combats, convaincus que le communisme, que le Parti communiste français, ont de l'avenir.

Daniel Renard
samedi 13 décembre 2008

Huma_18_d_c_2008__1_
L'Humanité, 18 décembre 2008


jpg_thb1936
agir pour le rassemblement

- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 16:36 - - Permalien [#]

mercredi 10 décembre 2008

dirigeants du PCF - chronologie

fonds_thorez_p



dirigeants du PCF depuis 1920

 

dirigeants_PCF_depuis_1920



- retour à l'accueil

Posté par danielrenard à 05:36 - - Permalien [#]